Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 08:00



Le Jour
Cécile Sauvage


Levons-nous, le jour bleu colle son front aux vitres,
La note du coucou réveille le printemps,
Les rameaux folichons ont des gestes de pitres,
Les cloches de l'aurore agitent leurs battants.
La nuit laisse en fuyant sa pantoufle lunaire
Traîner dans l'air mouillé plein de sommeil encor
Et derrière les monts cachant sa face claire
Le soleil indécis darde trois flèches d'or.
Il monte. Notre ferme en est tout éblouie,
Les volets sont plus verts et le toit plus vermeil,
La crête des sapins dans la brume enfouie
S'avive de clarté. Voilà le plein soleil
Avec son blanc collier de franges barbelées,
Avec ses poudroiements de cristal dans les prés,
Avec ses flots nacrés, ses cascades brûlées,
Ses flûtes, ses oiseaux et ses chemins pourprés.
L'abeille tôt levée, attendant sa venue,
Essayait d'animer les boutons engourdis,
Dérangeait l'ordre neuf de la rose ingénue,
Pressait de toutes parts les lilas interdits.
Dès qu'elle vit au ciel fuser la bonne gerbe,
Son gorgerin blondit, son aile miroita,
Et, tandis que les fleurs se découpaient dans l'herbe,
Sur un lis qui s'ouvrait son ivresse pointa.
Quel massacre badin de vierges cachetées !
La non nain-violette en conserve un frisson,
Les corbeilles d'argent aux blancheurs dépitées
S'inquiètent du vent rural et sans façon.
Sur l'églantine fraîche aux saveurs paysannes
Voici que les frelons éthiopiens vont choir,
Les bambous en rumeur entre-choquent leurs cannes,
Sur un brin d'amandier sifflote un merle noir.
Levons-nous. Notre chien lape son écuelle,
Les chevaux affamés piaffent après le foin,
On entend barboter un refrain de vaisselle
Et des appels de coqs s'égosiller au loin.
Déjeunons sur le seuil de tartines miellées,
Dans nos verres en feu le soleil boit sa part,
Les arbres font danser leurs feuilles déroulées
Et teignent leurs bourgeons d'un petit point de fard.
C'est l'heure puérile où la margelle est rose,
Où la jeune campagne éclose au jour nouveau
Dans ses terrains bêchés brille comme une alose,
Où l'araignée étend son lumineux réseau.
C'est l'heure où les lapins se grisent de rosée,
Où l'enfant matinal aux gestes potelés,
Agitant le soleil de sa tête frisée ;
Rit tenant à deux mains un pesant bol de lait.
La montagne se vêt de légères buées
Et semble perdre un peu de son austérité,
Les cyprès accusant leurs grâces fuselées
Dressent des cierges verts sur l'autel de l'été.
Ô rajeunissement du réveil, ô lumière
Qui laves les noirceurs, les fanges, les chagrins,
Qui donnes des splendeurs au bourbier de l'ornière
Et mets une ombre d'or sur nos charniers humains.









Pour son Noël 2007, ma petite soeur Ingrid, voulait un  plaid pour recouvrir son canapé.
J'avais carte blanche pour tout : le choix du tissus, la couleur, la forme ....
Donc pour elle, surprise !

Et pour MOI aussi.

Choix des deux tissus fait, le plus dur m'attendait !!!!!!!!
Tissus d'ameublement rouge : 2,80 mètres x 4 mètres
Doublé par un lin au dos avec un retour sur le devant d'une bande de 25 cm en onglet.
Là je n'ai pas trouvé de lin assez grand, donc j'ai fait un raccord au dos dans la hauteur des 2m80.
Pour ce faire, il a fallu déménager la salle à manger
(table, chaises, petits meubles)
 Imaginez !

Le plus dur pour finir était la couture en machine, à cause du poids de l'ouvrage.
TRES TRES LOURD

Ma fille Angélique m'a aidé heureusement.

Enfin l'oeuvre (si on peut dire) terminé, le paquet cadeau a été fait.
Je peux vous dire qu'une fois installé sur le canapé de ma petite soeur, il ne bouge plus.
Mais il faut être deux pour le mettre.

C'était la première et le DERNIERE fois que je réalise un travail comme celui-ci....
Et croyez moi, je ne reviendrais pour rien au monde sur ma décision
(mon dos s'en est souvenu longtemps)


Bonne journée

Partager cet article

Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Couture
commenter cet article

commentaires

Chantal 17/06/2008 20:47

Quel travail !
Cela m'a rappelé quand je m'étais lancée dans la réalisation de mes double-rideaux !
Bravo.
Bonne soirée à toi.
Chantal.

mary 17/06/2008 09:26

La première photo est superbe ! bonne journée et merci pour ton petit mot !

Présentation

  • : Un Petit Air Rétro
  • Un Petit Air Rétro
  • : Pour un voyage ou le fil de l'imagination inscrit sur des pages de lin, des lettres de dentelles ....
  • Contact

***

Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement & allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.

Walt Disney.

Recherche

*****