Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 00:04

 

  mosaïque 135-copie-1

 

Photo prise par Sonia

 

 

La clé des champs

Jacques Charpentreau


On a perdu la clé des champs!
Les arbres, libres, se promènent,
Le chêne marche en trébuchant,
Le sapin boit à la fontaine.

Les buissons jouent à chat perché,
Les vaches dans les airs s'envolent,
La rivière monte au clocher
Et les collines cabriolent.

J'ai retrouvé la clé des champs
Volée par la pie qui jacasse.
Et ce soir au soleil couchant
J'aurai tout remis à sa place.

 

 

 


 

 

 

J'ai retrouvé le chemin de mon ordinateur,

Et remis en place mon petit blog amateur,

J'espère que cette fois j'aurais du temps,

Pour vous, comme pour moi,

Que cela dur longtemps,

Pour ma plus grande joie ......

Quand elle trouve le chemin des champs,

elle trouve l'été .......

 


 

mosaïque 136-copie-1

 

 

 

P1050012 B

 

 

 

Toujours un mélange de points de croix et de hardanger.....

 

Vous pouvez toujours revoir les autres versions...

 

Hallowen - ici

Noël - ici

L'Hiver - ici

Le printemps - ici

L'automne - Bientôt !!!!

 

Très belle journée à vous ....

 

 

 

Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Hardanger
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 22:42

 

 

 

fête de la meunerrie 2009

 

 

Un Sonnet à Saveur de Fraise

Eric Vaillancourt 

 

Une petite fraise, au matin du printemps
Rouge et rayonnante comme l’éclat du soleil
Belle et charmante comme la magie du ciel
De sa chair a laissé une offrande aux gourmands

Et je fus le premier, qui les yeux grand ouverts
Contempla cette enfant de la verte contrée
La cueillant gentiment de mes doits envoûtés
Je futs vite charmé par son parfum d’hier

Je ne puis que penser à ces chaudes journées
De ma courte jeunesse où la beauté d’un fruit
Me faisait rêvasser aux couleurs infinis

C’est alors que je vis, que ce fruit n’était seul
Puisque Dame Nature, à laissé en mon œil
Les reflets de cents fraises en la ferveur de mai

 

 

 


 

 

Petites retrouvailles entre amies ....

 

 

 

Pour elle, j'ai brodé  Trois serviettes de toilette .....

La grande, la moyenne, et l'invité.....

 

 

mosaïque 132 A

 

 

 

Pour son mari ......

 

mosaïque 131a

Désolée pour la qualité des photos .....

Trop de soleil......

Mais qui va s'en pleindre !!!!!

 

 

 

 

Et pour finir.....

Mademoiselle, aussi ....

 

 

 

mosaïque 133 a

 

 

 

Beau et Merveilleux Week-End .....

 

 



Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Broderie Machine
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 00:04

 

P1030856a

 

 

 Supplique de l'arbre


Texte ancien  d’un sage indochinois


Homme!
Je suis la chaleur de ton foyer par les froides nuits d'hiver,
L'ombrage ami lorsque brûle le soleil d'été.
Je suis la charpente de ta maison, la planche de ta table.
Je suis le lit dans lequel tu dors et le bois dont tu fis tes navires.
Je suis le manche de ta houe et la porte de ton enclos.
Je suis le bois de ton berceau et aussi de ton cercueil.
Ecoute ma prière veux-tu ?
Laisse-moi vivre pour tempérer les climats et favoriser l'éclosion des fleurs.
Laisse-moi vivre pour arrêter les typhons et empêcher les vents de sable.
Laisse-moi vivre pour calmer les vents, pousser les nuages
et apporter la pluie qui véhicule la vie du monde.
Laisse-moi vivre pour empêcher les catastrophiques inondations qui tuent.
Je suis la source des ruisseaux. Je suis la vraie richesse de l'état.
Je contribue à la prospérité du plus petit village.
J'embellis ton pays par la verdure de mon manteau.
Homme, écoute ma prière
Ne me détruis pas!

 

 



 

Quand elle montre son petit bout de nez.......

Une petite fille : "Lylou"

 

Ma petite soeur Sonia me demande de lui confectionner un cadeau ....

Pour fêter l'arrivée de cette jolie princesse

 

 

mosaïque 134

 

Pour commencer un  petit peignoir.

Tissus éponge blanc et biais Liberty

Petit pompom assorti sur la capuche

Agrémenté de son initiale que j'ai brodé avec ma machine ....

et appliqué.....

Je n'ai pas voulu de ceinture.

Deux pressions transparentes servent de fermeture

 

 

 

mosaïque 135

 

Une serviette brodée à son nom avec un petit ourson ...

Tissus éponge blanc, croquet, et tissus à pois

 

 

 

mosaïque 136

 

Un petit doudou ....

Lin, broderie "100% tendresse"

Tissus à pois pour les oreilles et le dos,

Ruban assortis.....

 

 

mosaïque 137

 

Et pour finir et ranger toutes ses petites choses .....

Un sac assorti à l'ensemble.

Lin, doublure Lyberty assortie au biais ....

Petites broderies :

"Je suis, une fille, une princesse, et une chipie "

 

La copine de Sonia était ravie !!!

 


Très belle journée ...



 


Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Couture
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 00:03

 

Quand elle trouve enfin le temps d'allumer son ordinateur .....

C'est une catastrophe !!!!!!

Sa boite mail a explosé !!!!!!!

Elle ne sais plus ou donner de la tête ....

 

Un grand merci à vous toutes pour votre sollicitude et votre patience....

 

J'espère pouvoir enfin revenir vous voir toutes et continuer à faire vivre ce petit blog qui me tient à coeur ....

 

 

IMGP8838a

 

Photo prise par Sonia


 

Nuit de printemps

François-René de Chateaubriand

Le ciel est pur, la lune est sans nuage :
Déjà la nuit au calice des fleurs
Verse la perle et l'ambre de ses pleurs ;
Aucun zéphyr n'agite le feuillage.
Sous un berceau, tranquillement assis,
Où le lilas flotte et pend sur ma tête,
Je sens couler mes pensées rafraîchies
Dans les parfums que la nature apprête.
Des bois dont l'ombre, en ces prés blanchissants,
Avec lenteur se dessine et repose,
Deux rossignols, jaloux de leurs accents,
Vont tour à tour réveiller le printemps
Qui sommeillait sous ces touffes de rose.
Mélodieux, solitaire Ségrais,
Jusqu'à mon coeur vous portez votre paix !
Des prés aussi traversant le silence,
J'entends au loin, vers ce riant séjour,
La voix du chien qui gronde et veille autour
De l'humble toit qu'habite l'innocence.
Mais quoi ! déjà, belle nuit, je te perds !
Parmi les cieux à l'aurore entrouverts,
Phébé n'a plus que des clartés mourantes,
Et le zéphyr, en rasant le verger,
De l'orient, avec un bruit léger,
Se vient poser sur ces tiges tremblantes.

 

 

 


 

 

mosaïque 128

 

Petit sac printanier 

& sa petite bourse porte monnaie

 

 

 

mosaïque 119

 

Étui pour coton.....

Restons dans les tons .....

 

 

mosaïque 82

 

Et l'éternel petit pochon .....

 

 

 

Pour finir une petite chine....

 

mosaïque 118

 

Petit sac ou petite bourse de communiante...

De saison !

 

 

 

Merveilleux Week-End à vous toutes ...

 

 


 

Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Couture
commenter cet article
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 00:04

 

 

Quand elle doit faire ses carreaux !!!!!

Croyez moi, je voulais attendre le vrai printemps,

Les beaux jours, la fin des giboulées....

Mais impossible de remettre à plus tard....

Sonia a même photographié mes carreaux...

Je vous laisse constater les dégats !!!!!!!

 

 

 

Main sur vitre

 

 

Chanson du vitrier
Jacques Prévert


Comme c'est beau
ce qu'on peut voir comme ça
à travers le sable à travers le verre
à travers les carreaux
tenez regardez par exemple
comme c'est beau
ce bûcheron
là-bas au loin
qui abat un arbre
pour faire des planches
pour le menuisier
qui doit faire un grand lit
pour la petite marchande de fleurs
qui va se marier
avec l'allumeur de réverbères
qui allume tous les soirs les lumières
pour que le cordonnier puisse voir clair
en réparant les souliers du cireur
qui brosse ceux du rémouleur
qui affûte les ciseaux du coiffeur
qui coupe le ch'veu au marchand d'oiseaux
qui donne ses oiseaux à tout le monde
pour que tout le monde soit de bonne humeur.







Et maintenant de la couleur !!!

 

 

mosaïque 92

 

Un petit pochon,

 

 

 

 

 

 

mosaïque 117

 

Une petite trousse assortie,

 

 

 

 

 

 

mosaïque 116

 

Et un étui à coton .....

Le tout pour partir en Week-End sans rien oublier.....

 

 

 

Beau Week-End ....

 

 


Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Couture
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 00:09



IMGP5313-1

Photo prise par Sonia
 

Restera-t-il un chant d'oiseau

Jean Ferrat

Paroles: Claude Delecluse

Que restera-t-il sur la terre
Dans cinquante ans
On empoisonne les rivières
Les océans
On mange des hydrocarbures
Que sais-je encore
Le Rhône charrie du mercure
Des poissons morts

Pour les enfants des temps nouveaux
Restera-t-il un chant d'oiseau



Le monde a perdu la boussole
Qu'a-t-il gagné
Des plages noires de pétrole
Pour se baigner
L'atome va régner sur terre
Comme un Seigneur
Qu'en ferons-nous c'est une affaire
Qui me fait peur

Pour les enfants des temps nouveaux
Restera-t-il un chant d'oiseau



A peine le malheur des hommes
Est-il moins grand
Que déjà pourrissent les pommes
Des nouveaux temps
Enfants enfants la terre est ronde
Criez plus fort
Pour que se réveille le monde
S'il n'est pas mort

Pour les enfants des temps nouveaux
Restera-t-il un chant d'oiseau

 

 

 


 

 

 

mosaïque 81

 

 

Etui à mouchoirs......

Et petit porte monnaie assorti.....

Les couleurs printanières sont de rigueur....





mosaïque 101


Encore et toujours

Un petit pochon assorti.....

 

 

 

Et à la demande de certaines..........

J'ose !!!!

Je vous montre mes modestes chines ....

Pour aujourd'hui....

Une boite de fils DMC ....

Une épingle à chapeau toute simple ....

Et un mouchoir avec sa dentelle fait main....

 

 

mosaïque 112

 

 

Belle et douce journée ....

 

 


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Couture
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 00:04

 
Quand elle est en avance de deux jours
pour vous parler de printemps .....

nid 1

Photo prise par Sonia

Premier sourire du printemps

Théophile Gautier

Tandis qu'à leurs œuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d'or.

Dans le verger et dans la vigne,
Il s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l'amandier.

La nature au lit se repose ;
Lui descend au jardin désert,
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.

Tout en composant des solfèges,
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.

Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l'oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d'argent du muguet.

Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.

Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'avril tournant la tête,
Il dit : " Printemps, tu peux venir ! "

 

 

 


 

Quand elle vous présente sa version du printemps


Dans le même esprit que


Madame Halloween


Un mélange de points de croix, comme


Madame Noël


Et de Hardanger, chez


Madame Hiver

 

 

mosaïque 95

 

Voici Madame Printemps !


Et une petite envie avec une fois encore un pochon....

Mais restons dans les tons roses... 

 

 

mosaïque 90

 

 

Très belle journée .....

 


 

 

Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Hardanger
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 00:03

mervent

Photo prise par Sonia

La forêt

François-René de Chateaubriand

Forêt silencieuse, aimable solitude,
Que j'aime à parcourir votre ombrage ignoré !
Dans vos sombres détours, en rêvant égaré,
J'éprouve un sentiment libre d'inquiétude !
Prestiges de mon coeur ! je crois voir s'exhaler
Des arbres, des gazons une douce tristesse :
Cette onde que j'entends murmure avec mollesse,
Et dans le fond des bois semble encor m'appeler.
Oh ! que ne puis-je, heureux, passer ma vie entière
Ici, loin des humains !... Au bruit de ces ruisseaux,
Sur un tapis de fleurs, sur l'herbe printanière,
Qu'ignoré je sommeille à l'ombre des ormeaux !
Tout parle, tout me plaît sous ces voûtes tranquilles ;
Ces genêts, ornements d'un sauvage réduit,
Ce chèvrefeuille atteint d'un vent léger qui fuit,
Balancent tour à tour leurs guirlandes mobiles.
Forêts, dans vos abris gardez mes voeux offerts !
A quel amant jamais serez-vous aussi chères ?
D'autres vous rediront des amours étrangères ;
Moi de vos charmes seuls j'entretiens les déserts.

 

 



 

 


Des Tissus...

Tous, Vert ....

Bouton Vert....

 

 

montage-21.jpg

 

 

 


Un petit sac ....

Pour une balade ....

 

 

montage-22.jpg

 

 

 

 

Et encore ......

Encore ......

 

 

mosaïque 83

 

Un petit pochon VERT !!!!

 

Pour finir ...........


 

Belle journée

 

 

  

 

 


Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Couture
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 00:03

mosaïque 85

Mosaïque faite avec des photos prises par Sonia et moi

La chanson du vannier

André Theuriet

Brins d'osier, brins d'osier,
Courbez-vous assouplis sous les doigts du vannier.

Brins d'osier, vous serez le lit frêle où la mère
Berce un petit enfant aux sons d'un vieux couplet :
L'enfant, la lèvre encor toute blanche de lait,
S'endort en souriant dans sa couche légère.

Brins d'osier, brins d'osier,
Courbez-vous assouplis sous les doigts du vannier.

Vous serez le panier plein de fraises vermeilles
Que les filles s'en vont cueillir dans les taillis.
Elles rentrent le soir, rieuses, au logis,
Et l'odeur des fruits mûrs s'exhale des corbeilles.

Brins d'osier, brins d'osier,
Courbez-vous assouplis sous les doigts du vannier.

Vous serez le grand van où la fermière alerte
Fait bondir le froment qu'ont battu les fléaux,
Tandis qu'à ses côtés des bandes de moineaux
Se disputent les grains dont la terre est couverte.

Brins d'osier, brins d'osier,
Courbez-vous assouplis sous les doigts du vannier.

Lorsque s'empourpreront les vignes à l'automne,
Lorsque les vendangeurs descendront des coteaux,
Brins d'osier, vous lierez les cercles des tonneaux
Où le vin doux rougit les douves et bouillonne.

Brins d'osier, brins d'osier,
Courbez-vous assouplis sous les doigts du vannier.

Brins d'osier, vous serez la cage où l'oiseau chante,
Et la nasse perfide au milieu des roseaux,
Où la truite qui monte et file entre deux eaux,
S'enfonce, et tout à coup se débat frémissante.

Brins d'osier, brins d'osier,
Courbez-vous assouplis sous les doigts du vannier.

Et vous serez aussi, brins d'osier, l'humble claie
Où, quand le vieux vannier tombe et meurt, on l'étend
Tout prêt pour le cercueil. - Son convoi se répand,
Le soir, dans les sentiers où verdit l'oseraie.

Brins d'osier, brins d'osier,
Courbez-vous assouplis sous les doigts du vannier.

 

 

 



Petit cadeau offert à une amie ...

 

Un peu de lin,

de tissus,

de fils,

& une aiguille ....


mosaïque 94


Souvenir d'une journée merveilleuse.....


Belle journée à vous....

 

 


Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Broderie Traditionnelle
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 14:55


IMGP8893Photo prise par Sonia



Extase du soir

Maurice Rollinat

Droits et longs, par les prés, de beaux fils de la Vierge
Horizontalement tremblent aux arbrisseaux.
La lumière et le vent vernissent les ruisseaux.
Et du sol, çà et là, la violette émerge.

Comme le ciel sans tache, incendiant d'azur
Les grands lointains des bois et des hauteurs farouches,
La rivière, au frisson de ses petites mouches,
A dormi, tout le jour, son miroitement pur.

Dans l'espace, à présent voilé sans être sombre,
Des morceaux lumineux joignent des places d'ombre,
Du ciel frais tombe un soir bleuâtre, extasiant.

Et, tandis que, pâmé, le peuplier s'allonge,
Le soleil bas, dans l'eau, fait un trou flamboyant

Où le regard brûlé s'abîme avec le songe.

 

 

 


 

 

 

A noël,

Elle m'avait dit : "ma cuisine est verte" 

 

Et comme elle est née un 29 février ....

Ma cousine a un an de plus que moi, et pourant est  quatre fois plus jeune !!!

 

Cela me donnait deux mois pour lui faire la surprise ....

 

 

En Premier le tablier ...


mosaïque 86

 

 

 

Puis,

Viennent les torchons ...

 

 

mosaïque 87

 

 

Cette fois :  des oies ....


 Les autres sont ici &

 

Bon anniversaire Nathalie .......



8

 

 

Repost 0
Published by Un Petit Air Rétro - dans Broderie Machine
commenter cet article

Présentation

  • : Un Petit Air Rétro
  • Un Petit Air Rétro
  • : Pour un voyage ou le fil de l'imagination inscrit sur des pages de lin, des lettres de dentelles ....
  • Contact

***

Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement & allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.

Walt Disney.

Recherche

*****